Vendredi 28 juillet

Vendredi 28 juillet – Sur le champ de batailles

Que perçoit-on aujourd’hui des relations entre nature, technique et homme ? Tensions, bouleversements, reconfigurations…

9H30/10H00 Accueil

10H00/10H30 – Ouverture
Par Philippe MAUGUIN, PDG de l’Inra, Francis DAGUZAN, vice-président de la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers, et Carole DELGA, présidente de la Région Occitanie (sous réserve).

10H30/10H45 – Etat des lieux par le Groupe Local de Réflexion. (1)

10H45/11H40 – CONVERSATION – Sommes-nous dans une guerre de positions ?
Où en sont les relations entre l’homme, la nature et la technique en Occident ? L’impact des nouvelles technologies et du « retour » de la nature.
Bernadette BENSAUDE-VINCENT, professeure émérite d’histoire et de philosophie des sciences à l’université Paris 1.,
Catherine LARRERE, professeur émérite de philosophie, membre du Comité d’éthique de l’Inra,
Jean-Christophe PAGES, président du Comité scientifique du Haut Conseil des Biotechnologies (HCB), professeur à l’université François Rabelais de Tours et praticien hospitalier.

11H40/12H00 – Echanges avec le public

12H30/14H00 – Déjeuner sur place

14H15/16H30  – FORUM – Biotechs, ubérisation et robots agricoles en débat
Co-animé par le groupe de réflexion « Les Jeunes de Marciac ». Les points de vue antagonistes concernant l’irruption des nouvelles technologies dans l’agriculture et leurs conséquences socio-économiques.
Sylvain DOUBLET,  Solagro.
Nathalie BARBE, réalisatrice, journaliste à L’avenir agricole,
Nicolas SINOIR, coopérative l’Atelier Paysan,
Gaëtan SEVERAC, Société Naïo Technologies.
Christophe PERRAUD, secrétaire général de la FNCUMA,
Jacques MATHIEU, directeur d’Arvalis.

16H30/16H50  – Réaction. L’homme est-il devenu un passager clandestin ? 

Patrick DENOUX, professeur de psychologie interculturelle, Université de Toulouse-Jean Jaurès

16H50/17H20 – Echanges avec le public

Et, pour tous ceux qui le souhaitent…. à 20H30,  le « Off » du Groupe local de Réflexion aura lieu devant le chapiteau, sur le sujet  : l’agriculture en marche…  Mais quel avenir pour l’agriculteur boiteux? 

(1) Le Groupe local de réflexion réunit une trentaine de citoyens du Gers et des Hautes-Pyrénées (agriculteurs, enseignants, élus…) pour contribuer, au plan local,  aux réflexions des Controverses de Marciac.

Les 23èmes Controverses sont organisées par la Mission Agrobiosciences-Inra et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. En partenariat avec Jazz In Marciac et La Ruche Qui Dit Oui, et avec le soutien financier de la Région Occitanie et de la FNCuma.

Renseignements : controverses.marciac [@] gmail.com
Suivre les Controverses sur les réseaux sociaux : #ControversesdeMarciac