Les contributions

23es Controverses européennes de Marciac : APPEL A CONTRIBUTIONS
La nature, la technique et l’homme : la guerre des trois aura-t-elle lieu ? (28 et 29 juillet 2017)

D’un côté, on note un « retour » de la nature et des valeurs qui lui sont conférées, en réaction notamment au règne du virtuel et de la course à la productivité. Une nature teintée parfois de religiosité quand il s’agit de la sanctuariser pour mieux la protéger de l’homme et de ses activités. De l’autre, il y a ces logiques technicistes puissamment à l’œuvre qui, poussant à l’efficacité maximale et parées d’un pouvoir émancipateur, envahissent tout l’horizon de nos modes d’organisation sociale, professionnelle, économique, culturelle… Entre ces deux pôles, nombreux sont les clivages et les déplacements de frontière, entre ce qui est considéré comme « naturel » ou « artificiel », « sauvage » ou « domestique » mais aussi sur la place de l’homme, « hors » ou « dans » la nature, « avec » ou « malgré » la technique, sans oublier les conséquences sur la notion même de travail…
C’est de toutes ces questions, tensions et controverses que nous discuterons les 28 et 29 juillet 2017, à Marciac, mais rien ne nous empêche de commencer le débat dès aujourd’hui !

Pour cela, rien de plus simple : nous vous convions à nous livrer le fruit de vos réflexions sous forme de contributions écrites (environ une page) :

  1. – Soit sous la forme d’un commentaire libre sur un sujet de votre choix et en lien avec le thème de ces Controverses
  2. – Soit en répondant à l’une des questions suivantes :
    – Que percevez-vous aujourd’hui des relations entre la nature, la technique et l’homme ? Tensions, bouleversements, reconfigurations…
    – Quels sont, selon vous, les avantages ou les limites de l’irruption des nouvelles technologies (ubérisation, robotisation…) dans l’agriculture ?
    – Cette irruption des nouvelles technologies nous oblige-t-elle à redéfinir le progrès scientifique, technique, économique ? La politique européenne ? Pourquoi et selon quels nouveaux paradigmes ?

En pratique :
Merci de nous faire parvenir vos contributions, en une page, avant le lundi 17 juillet 2017,
à sylvie.berthier@inra.fr
Ces contributions seront publiées sur ce blog, sur le site de la Mission Agrobiosciences et diffusées sur place lors des Controverses

Retrouvez les contributions filmées sur AgrobiosciencesTV (à partir de fin juin 2017)
(https://vimeo.com/agrobiosciences)

Accéder à toutes les contributions 2017


22es Controverses européennes de Marciac :
APPEL À CONTRIBUTIONS OUVERT JUSQU’AU LUNDI 18 JUILLET 2016

ÉLEVAGE, EUROPE, REPRÉSENTATION SYNDICALE ET POLITIQUE, ÉDUCATION, RECHERCHE… AVEC QUOI NOUS FAUT-IL ROMPRE POUR RÉINVENTER L’AVENIR ?

Comme une envie de faire table rase, d’envisager un avenir qui s’affranchisse des visions actuelles faites de résilience, d’adaptation à la marge ou d’inéluctables désastres. En choisissant la rupture comme leitmotiv, la 22ème édition des Controverses européennes de Marciac se place délibérément sous le régime du renouveau. Un préambule nécessaire pour déjouer les impasses et repérer les expériences réellement innovantes. Pour dresser dès à présent cet inventaire des possibles agricoles et alimentaires, la Mission Agrobiosciences lance un appel à contributions.De manière individuelle ou collective, vous pouvez ainsi apporter votre contribution à cette 22ème édition en répondant à une ou plusieurs des questions suivantes :- Pensez-vous qu’il faille vraiment rompre avec certaines choses (pratiques, fables, mythes…) ? Que ce soit oui ou non, avec quoi et pourquoi ?
– Quelles pistes, quelles utopies, quelles idées, quelles propositions pour reconstruire l’avenir ?
– Outre les sujets en dispute, quelles autres ruptures à opérer identifiez-vous ?
– Vous pouvez également réagir aux disputes programmées (voir programme du vendredi et du  samedi).

EN PRATIQUE : Merci de nous faire parvenir le fruit de vos réflexions en une page, au plus tard le lundi 18 juillet 2016 à sylvie.berthier (@) agrobiosciences.com.

Les contributions seront publiées sur ce blog, le site de la Mission Agrobiosciences et diffusées sur place lors des Controverses.