Agriculture européenne : tout est à repenser !

De gauche à droite, André Torre et Eric Andrieu.
Photo Y. Kerveno

En cette deuxième journée des Controverses, après une séquence consacrée à la nécessaire redéfinition du progrès économique et scientifique, l’heure était venue de s’attaquer à la mise à plat des politiques européennes, et plus particulièrement de la nouvelle Pac à venir.

Autour de la table, pas de langue de bois.  Que ce soit l’eurodéputé Eric ANDRIEU (France), l’économiste André TORRE (Inra), l’ancien fonctionnaire européen Tomas GARCIA AZCARATE (Espagne) ou le consultant Istvan FEHER (Hongrie), tous ont pointé les dérives, manquements ou impasses de l’actuel fonctionnement de l’Union européenne. Une opération « table rase » pour mieux repenser une politique agricole, alimentaire et territoriale à même de réarticuler nature, technique et humains. Où il est question très concrètement du budget, du fonctionnement à 27, de l’OMC et des accords internationaux , du foncier, des harmonisations à mener et autres menus chantiers…

Un temps fort animé par l’ancien eurodéputé Jean-Luc Bennahmias, et intégrant des échanges avec le public.

 

 Accéder au pdf

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *